Randonnée

El muntanyo d’Areu – Val d’Aran
8 au 10 juin 2019

Haute vallée des Pyrénées catalanes, le Val d’Aran, en dépit de l’aménagement de stations de ski, conserve encore le rythme de la vie pastorale. L’herbe pour le fourrage y est coupée à la main et transportée vers les granges sur des traîneaux de bois.
Vallée espagnole dont les eaux coulent vers la Méditerranée, elle comporte 33 villages qui forment un ensemble d’une saveur ancienne où la pierre, le bois et l’ardoise se mélangent avec la beauté de l’intense nature de ses parages montagneux.
Bien connu par le massif des Encantats, je vous propose cette fois-ci d’aller découvrir les vallées voisines aux sommets tout aussi spectaculaires et moins fréquentés.
Le point d’orgue étant l’ascension du Muntanyo d’Aréu (2626 m) d’où l’on aperçoit, par temps clair, un bon tiers des Pyrénées de la sierra de Cadi au Néouvielle.
Au programme : Le sommet du Montpius au départ du lac de Bassa d’Oles (belvédère de choix sur l’ensemble du massif Maladeta-Aneto) , Le Muntanyo d’Aréu et l’étang Pudo, le tuc de Pincela (2535m).


L’Entecade – Haute-Garonne
Dimanche 16 juin 2019

Au sud de Luchon, la vallée de la Pique s’ouvre vers le Sud-Est. Elle conduit à l’hospice de France, jadis dernière halte avant l’Espagne pour les pèlerins, militaires ou contrebandiers… En période estivale, le vallon de Vénasque conduisant au port homonyme par les boums est un des lieux très fréquentés des Pyrénées. Le panorama depuis la brèche taillée dans le roc est assurément très spectaculaire. A deux pas de là, le vallon de la Flache de Roumingaud plus débonnaire permet de rejoindre le sommet de l’Entecade (2266m) par un parcours varié entre forêts et pâturages pour découvrir un paysage tout aussi intéressant.
Temps de marche : 5 h. Dénivelée : 900 m.


Le Pays BasquePyrénées Atlantiques
Dimanche 18 au 22 septembre 2019

Le Pays Basque est une mosaïque de paysages harmonieux où se confondent océan Atlantique et Pyrénées. Ici la chaîne se déroule en ondulations douces au pied du sommet imposant de Larhune avant de se jeter dans l’océan depuis le sommet espagnol du Jaïzkibel, ultime soubresaut de la période tertiaire.
Je vous propose de découvrir cet extrême ouest pyrénéen aux points de vue variés et à la côte sauvage.

Un programme entre mer et montagne avec les randonnées incontournables de la région : le pic du Mondarrain, le sentier côtier entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, Larhune et son célèbre train à crémaillère, le massif côtier espagnol du Jaïzkibel, la crête d’Iparla.
Randonnée de 5 h de marche en moyenne avec de 600 à 800 m de dénivelé.

Fiche 9 – Pays Basque 2019

Me contacter


Le lac Vert – Haute-Garonne
Dimanche 29 septembre 2019

Des cinq départements constituant la chaîne pyrénéenne, la Haute-Garonne est la portion exigüe du massif avec une trentaine de kilomètres de large. Les hauts massifs tiennent même sur une seule et unique carte IGN au 1/25000ème. Cependant, en dépliant celle-ci, on peut vite se rendre compte de la beauté et de la diversité de cette région dont Luchon est le cœur: hauts sommets, lacs, cascades, gouffres, belvédères d’avant chaîne…
Au programme de ce samedi, le plus beau des lacs de la vallée du Lis, le lac Vert qui est aussi le plus facile d’accès. Sa couleur, sa forme et l’ambiance au pied des sommets en font une randonnée de premier choix.
Temps de marche : 5 h. Dénivelée : 850 m.

Disponible


Le Val d’Azun – Hautes-Pyrénées
5 et 6 octobre 2019

Surnommé « L’Eden des Pyrénées » par le pyrénéïste Louis Ramond de Carbonnières… le Val d’Azun est un écrin naturel de beautés !
Avec ses villages authentiques en pierre et ardoise et sa nature préservée, c’est un territoire d’authenticité et de charme où les traditions ont façonné les paysages et les hommes…
Entre moyenne et haute montagne, je vous propose de découvrir le Soum de la Pène (1616m) et le Cabaliros (2334m), belvédères sur la vallée et les hauts sommets environnants : Balaitous, Vignemale, Gabizos…

Disponible


Le pic des Trois Seigneurs – Ariège
Dimanche 20 octobre 2019

«Le pic des Trois seigneurs fait partie des massifs nord pyrénéens détachés de la chaîne principale. De sa position idéale, on porte un regard exceptionnel sur le Vicdessos et le Couserans. Tout au long de son approche sur les différents étages montagnards, le décor nous renseigne sur son évolution géophysique. L’étang d’Arbu en est un parfait exemple. Il est né au coeur d’un ensemble granitique aux roches arrondies et polies par la puissance de l’érosion glaciaire». Jean Pierre Siréjol
Au départ du port de Lhers, la randonnée proposée nous conduira à l’étang d’Arbu avant de gravir le sommet culminant à 2199m. Retour par la crête sud-ouest ou le col de Rose.
Temps de marche : 5 h. Dénivelée : 850 m.

Disponible


Le pic de Montaut – Hautes-Pyrénées
Dimanche 27 octobre 2019

En avant de la chaîne Pyrénéenne, le pic de Montaut se dresse à 1722 m au-dessus du village de Sarrancolin. Ce sommet, aux courbes arrondies est une aubaine pour les randonneurs voulant profiter des couleurs forestières automnales et du panorama sur les hauts sommets voisins : pic du Midi de Bigorre, Arbizon, sommets des vallées d’Aure et du Louron…
Si l’été indien est présent, nous pourrons peut-être observer des gentianes de printemps qui poussent ici parfois même en janvier lorsque les températures sont douces. Phénomène rare mais qui trouve son explication dans une exposition Sud abritée du vent.
Temps de marche : 4h30. Dénivelée : 800 m.

Disponible


La côte Vermeille – Pyrénées-Orientales
1er au 3 novembre 2019

«La Côte Vermeille, c’est la rencontre de deux géants, la Méditerranée et les Pyrénées. Lorsque les montagnes tombent dans la mer, ça forme des criques isolées, des caps érodés, un paysage tourmenté de toute beauté. Dès que l’on quitte la mer, on se retrouve à grimper la montagne et en un rien de temps on prend de l’altitude.»
Ce texte, de l’office de tourisme locale, résume en 3 phrases les paysages découverts au fil des randonnées.

Après les vacances estivales, la région retrouve son calme l’automne venu. C’est une période propice à déambuler dans l’arrière-pays et sur les sentiers côtiers entre Collioure et Cerbère où le soleil est souvent présent tout comme le vent.
De la traversée classique entre Collioure à Cadaquès, je peux dire que c’est la première partie qui est proposée pour ce week-end de Toussaint.
La deuxième, le long de la Costa Brava, à la découverte de l’ermitage de San Pere de Rodès, du Port de la selva, du Cap Creus et de Cadaquès sera programmée au printemps 2020 pour profiter d’une bonne floraison. Alors… tenté ?

Fiche 10 – Banyuls 2019

 

Disponible